mercredi 31 octobre 2012

Haruki Murakami, 1Q84 Livre 1: Avril-Juin

Résumé
Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?
Ma critique
Je remercie les éditions 10/18 de m'avoir permis de découvrir ce premier livre de la série que je connaissais de nom, mais auquel je n'osais pas m'attaquer. Il s'agit du premier auteur japonais que je lis depuis La petite tailleuse chinoise de Balzac que j'ai lu à l'école secondaire. C'est une belle découverte même si malheureusement, ce n'est pas un coup de coeur. Je compte cependant me procurer la suite pour avoir une vision plus large de la saga.

Concernant le style de l'auteur, j'ai apprécié le fait qu'il y ait des phrases fluides, mais avec une grande consistance. Je n'ai pas senti qu'il y avait des phrases superflues, mais plutôt que chacune d'entre elles étaient porteuse d'un ingrédient qui ajoutait au style de l'ensemble du roman. J'ai apprécié grandement l'alternance des histoires entre les deux personnages et les titres des chapitres en italique qui donnaient matière à réflexion quant au contenu des prochaines pages. C'est entre autre le mystère des titres qui m'a gardée accrochée à l'histoire et je tentais tant bien que mal de comprendre la raison de celui-ci, pour en arriver finalement à une hypothèse cohérente. Un des moments forts du roman c'est quand j'ai appris la signification complète du nom de la saga. Les événements ont pris par la suite une tournure plus claire dans ma tête et certaines choses que je trouvais désordonnées ont pu se situer clairement dans ma pensée.

Les deux personnages principaux de l'histoire, Aomamé et Tengo, ont des caractères totalement différents. Aomamé, bien qu'elle défend une cause juste, celle de condamner les hommes qui font de la violence aux femmes, m'a un peu rebutée. Je crois que c'est à cause de ses grimaces qu'elle fait souvent et de l'horreur qu'elle inspire par moments aux autres personnages. Par contre, elle a une intelligence complexe qui la rend futée et avertie. Tengo est tout l'inverse. Passionné de la lecture et de l'écriture, il laisse sa passion prendre le dessus lorsqu'il décide de s'engager sur un terrain glissant en réécrivant La Chrysalide de l'air. Cependant, il a beau être rêveur et imaginatif, il demeure qu'au fond de lui un sens moral refait surface pour le rappeler sur le droit chemin. Je me suis grandement attachée à son personnage, il me semble gentil, attentionné, respectueux des gens. Je me demande si c'est à cause de l'enfance qu'il a eu et qu'il tente le plus possible d'occulter...

L'intrigue de l'histoire est très intéressante. On mélange les réflexions des personnages à une dose d'amour en passant par la tendresse, la morale et des notions d'histoire. Il s'agit d'un premier tome dont l'essence est multiple, ce qui apporte de la couleur à l'histoire. À certains moments, je me demandais si les dates qu'Aomamé se rappelaient et qui provenaient du journal correspondaient vraiment aux événements et si ces mêmes événements s'étaient réellement passés. Je connaissais le régime de Mao Tsé Toung, donc pour ce passage je ne me suis pas questionnée. Mais pour le reste, il me faudrait faire davantage de recherches sur le pays et son histoire. 

J'ai beaucoup apprécié la consistance de l'histoire. Il ne s'agit pas d'un livre qu'on lit en une soirée. Il faut prendre le temps de le déguster pour ne pas oublier de passages importants. Chaque détail apporte son lot d'informations et rien n'est inutile. Les personnages ont souvent des réflexions intéressantes et c'est par ce biais qu'on apprend à les connaître davantage. Le côté psychologique est dominant dans l'histoire.  

Ce que j'ai le moins aimé, ce sont les notions sexuellement explicites par moment. Je m'en serais passé, je trouve que ça brisait un peu l'atmosphère du roman.

Dans l'ensemble, c'est une belle découverte qui ne m'a pas découragée de lire des auteurs vers lesquels je ne me serais pas tournée naturellement. Ce livre a plutôt ouvert mes horizons sur les auteurs asiatiques et m'a donné le goût d'en découvrir d'autres. Je le recommande donc aux adultes, car je ne crois pas que les adolescents y trouveraient leur compte!

mardi 30 octobre 2012

30 Days Book Challenge

Comment passer un mois de Novembre sous le thème de la littérature? Comment ne pas s’ennuyer et penser aux livres chaque jour ? Tout simplement en participant au 30 Days Book Challenge (30 jours de challenge livrèsque) ou chaque jour une question vous est posée….

A vous d’y cogiter, d’y réfléchir et d’en parler sur votre blog ou ailleurs.. Faire un ticket blog tous les jours? Non rassurez vous : pour ma part je penser faire une récap une fois par semaine mais oui je compte y penser chaque jour , penser à ma question, la noter le matin et faire mon petit topo dans mon_carnet_qui_me_suit_partout. Bref Une réponse EN IMAGE et/ou en TEXTE par jour...

Alors non je n’ai rien inventé (sauf le logo), ce genre de challenge fleurit sur les blogs depuis des années (j’en ai personnellement fait pas mal sur le thème de : Une photo par jour) donc je vous copie simplement une liste trouvée sur un Tumblr. Il est savoir qu’il est existe plusieurs listes mais J’ai simplement fait un combiné de plusieurs listes. Ce challenge est organisé par Nessa.

Day 01-Your favorite Book : Ton livre favori

Difficile à répondre, car il y a tellement de romans que j'ai aimés! Je vais donc mettre mon dernier coup de coeur en date d'aujourd'hui, c'est L'enfant de cristal de Théodore Rosnak. Un roman qui m'a vraiment fait réfléchir et dont je recommande la lecture à tous les gens qui n'ont pas peur des thèmes sensibles comme la vieillesse et la maladie. Ça peut paraître triste et nostalgique pour un mois de novembre, mais je crois qu'il est impossible de passer à côté de ce roman!

Day 02-Least Favorite Book and Why : livre que tu as le moins aimé et pourquoi



Je crois qu'il y a un seul livre auquel j'aie accordé une note médiocre de 2/5 et c'est La route de Cormac McCarthy! Il n'y a aucune action dans ce roman et c'est pratiquement que de la description. Les personnages ne font que marcher durant tout le roman et tenter de survivre. Je crois que le contexte post-apocalyptique ne me convenait pas!

Day 03-A Book that completely surprised you (bad/good) : un livre qui t’a complétement surprise (bonne ou mauvaise surprise)


Celui qui me vient en tête au moment ou j'écris cette réponse est vraiment une mauvaise surprise. C'est le roman Manhattan Stories de Jonas Lenn. J'avais beaucoup d'attentes concernant ce roman, car la couverture est superbe et le résumé en arrière prévoyait une histoire que je percevais comme plus éclatante et forte en rebondissements que ce qu'elle est vraiment. Ma plus grande mauvaise surprise dans ce roman, c'est pourtant sans contredit le vocabulaire et le style d'écriture de l'auteur que j'ai trouvé désagréables.

Day 04- Favorite book of your favorite series : Livre favori d’une saga (quelle sage et quel tome? )

Cette fois je vais vous parler de la saga que j'ai aimée le plus après Harry Potter, c'est Twilight. Je crois que le tome que j'ai le plus aimé c'est le premier, car on apprend à connaître les différents personnages et c'est dans ce tome que se développe la tension entre Bella et Edward. C'est aussi dans ce volume que je suis tombée amoureuse du côté séduisant et mystérieux d'Edward. Les autres tomes sont bons, mais le premier est souvent celui qui décide si on va ou non poursuivre une saga. Dans mon cas il m'a plus que convaincue. Il ne me reste maintenant que le quatrième tome à lire. Il ne faut pas oublier aussi que j'ai un parti pris pour cette saga, car c'est mon chéri qui me l'a offerte.

Day 05- Favorite female character : Héroine favorite

Cette question-là est vraiment difficile à répondre, car je ne me souviens pas vraiment de toutes mes lectures depuis il y a quelques années, mais quand je pense à récemment, je dirais Cat dans la saga de La chasseuse de la nuit. Elle a du caractère, elle est forte et passe outre toutes les conventions. Elle ne s'attarde pas au regard des autres et fait son chemin dans la vie. C'est un modèle de femme que j'admire.
Day 06- A Book that makes you cry : un livre qui t’a fait pleurer

Peut-être que vous allez trouver ça bizarre, mais je n'ai jamais pleuré en lisant un livre. Je suis plutôt du genre à me sentir émue, à avoir le coeur qui débat quand je suis nerveuse et que je veux connaître la suite, mais jamais de larmes. Je vais encore vous parler de Twilight, car c'est dans cette saga quand Edward décide de laisser Bella et la plante seule en pleine forêt que j'ai ressentie le plus grand mélange d'émotions confondues.
Day 07- A Book that’s hard to read : un livre que tu a trouvé difficile à lire et pourquoi?


Il y en a un que j'ai vraiment trouvé difficile à lire et que j'ai même abandonné après les cinquante premières pages, mais on m'a récemment mis au défi de recommencer sa lecture c'est Le seigneur des anneaux de Tolkien. Il y a très peu d'action et que des descriptions. Je me souviens m'être ennuyée à mourir, mais à l'époque j'avais 16 ans. Peut-être que 7 ans plus tard je vais le voir sous un angle différent! Bref, il est dans mes prochaines lectures à venir.
Day 08- An unpopular book you believe should be a Best-Seller : un livre peu populaire qui devrait être un best-seller selon toi.

C'est un peu délicat comme réponse, car à la base, un Best-Seller doit pouvoir être accessible pour l'ensemble de la population. Cependant, je souhaiterais proposer Siècle bleu de Jean-Pierre Goux. C'est une saga tellement engagée au niveau écologique que tout le monde devrait la lire pour se faire sa propre opinion. Il s'agit d'un auteur français très méconnu au Québec, mais qui mérite qu'on s'attarde à ses oeuvres.
Day 09- A Book you’ve read more than once : un livre que tu as lu plus d’une fois

Je n'ai malheureusement aucun livre que je n'ai lu plus d'une fois, car il y a trop de nouveautés à découvrir. Cependant, je relirais sans problème Harry Potter, Twilight ou mon nouveau coup de coeur Cabaret Ingénue de Jillian Larkin.
Day 10- A book you wanted to read for a long time but still haven’t : Un livre que tu veux lire depuis longtemps mais que tu n’as pas encore lu

Je répondrais sans hésitation Les larmes rouges de Georgia Caldera. J'ai fais des pieds et des mains pour l'obtenir dans ma Pal, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le sortir. Je crois que ce mois-ci  j'en aurai l'occasion dans le cadre du challenge A&T!
Day 11- The Book that made you fall in love with reading : le livre qui t’a donné le goût de lire

J'ai commencé très jeune à lire, je dirais même entre 5 et 7 ans. Je crois que c'est une saga qui m'a vraiment donné le goût de lire. C'est la saga Chair de Poule. J'empruntais tous les volumes à la bibliothèque et je les lisais très rapidement. C'est spécial, car aujourd'hui je ne lis pratiquement aucun roman d'horreur, je ne connais pratiquement aucun auteur du genre, mais je ne sais pas si c'est par manque d'intérêt ou simplement car j'ai une préférence pour d'autre genres.
Day 12- A book so emotionally draining you couldn’t complete it or had to set aside for a bit : un livre tellement fort émotionnellement que tu as du le mettre de côté pour un temps, voire ne pas le finir

Je ne me souviens pas en avoir lu des tonnes qui m'aient fait cet effet. Cependant, je peux affirmer que mon dernier coup de coeur, Cabaret tome 1 de Jillian Larkin, m'a profondément bouleversée. J'ai eu l'impression de revivre certains moments difficiles de mon adolescence et j'ai du fermer le roman pour retourner à la réalité tellement j'étais perdue dans mes souvenirs que je trouvais difficiles à supporter.
Day 13- Favorite childhood book : livre préféré de ton enfance (6-15 ans)

J'ai deux sagas qui ont vraiment marqué mon enfance, Harry Potter et Quatre filles et un jeans. Je crois que je les relirais même sans hésiter, car j'ai conservé une belle mémoire de ces ouvrages.
Day 14- Book that should be on hs/college required reading list : un livre qui devrait figurer sur les listes de lecture obligatoire du lycée/de la fac

Il m'en est venu un en tête spontanément, car je désire ardemment le lire et il pourrait facilement entrer dans un contexte d'apprentissage. C'est Artemisia d'Alexandra Lapierre. C'est un roman historique artistique. Nombreuses doivent être les références dans ce roman et il pourrait susciter des discussions culturelles intéressantes. Cela ferait changement des classiques qui sont intéressants, mais qu'on nous fait tellement lire que ça en devient boulimique!
Day 15- Your favorite genre : Ton Style littéraire favori :


Difficile de n'en nommer qu'un et de ce fait, je vais dire ceux que je lis le plus souvent: Fantasy, fantastique, young adult, bit-lit et contemporain. Mais j'adore aussi la chick-lit, même si les événements font en sorte que je n'ai pas souvent l'occasion d'en lire!
Day 16- Favorite book turned movie : ton adaptation cinématographique préférée


J'en ai deux en fait. La saga Twilight était tout à fait magnifique à l'écran et représentative des événements dans le roman. J'y ai retrouvé les personnages tels que je me les imaginais sauf Jacob que je me suis complètement fourvoyée. J'ai de plus trouvé l'atmosphère fascinante.

La deuxième c'est Orgueil et préjugés tirée du roman de Jane Austen. Je suis littéralement tombée en amour avec M. Darcy et j'ai trouvé que son ami aux cheveux roux avait l'air d'un clown!
Day 17- Book turned movie and completely desecrated : une adaptation ciné qui a complètement ruiné le livre

L'adaptation ciné du premier tome d'Eragon n'a pas du tout correspond à mes attentes. Il y avait trop de scènes importantes de sautées et l'atmosphère du roman a été mal rendue à l'écran.
Day 18- The book you’re reading now : Le livre que tu lis pour le moment


Je lis présentement Le protectorat de l'ombrelle tome 1 de Gail Carriger. J'adore, mais ce n'est pas un coup de coeur!
Day 19- A Book that changed your mind about a particular subject (non-fiction) : un livre non fictionnel qui t’as fait changer d’avis à propos d’un sujet en particulier

Pour ma part, les livres qui me font le plus changer d'avis sont les ouvrages de référence et surtout les livres de cuisine qui m'apprennent des choses et me surprennent toujours. J'en viens constamment à changer ma vision de la nourriture et à prendre de bonnes résolutions que je finis toujours par ne pas tenir!
Day 20-The most surprising end : La fin la plus surprenante
Day 21-A guilty pleasure book : un livre ‘plaisir coupable’ (pensez hot)
Day 22-Favorite Series : ta série préférée
Day 23- Favorite Romance Novel : roman d’amour préféré
Day 24 – What kind of reader are you? Quel type de lecteur es tu? (sujet vaste – ouvert)
Day 25-Favorite Autobiographical/Biographical book : autobiographie-biographie préférée
Day 26-Would you like to write your book? What about? Aimerais tu écrire un livre? A quel sujet.?
Day 27- The most beautiful cover on your library : la plus belle couverture dans votre bibliothèque?
Day 28- An addictive book : Un livre addictif, que tu n’as pas réussi à lâcher, jour comme nuit?.
Day 29- An Author that you completely avoid/hate wont read : un auteur que tu évites de lire, que tu détestes.
Day 30 – And tomorrow? Et demain que liras tu?

lundi 29 octobre 2012

Carole Jacobs, Patrice Johnson et Nicole Cormier, Tout sur les jus

Résumé
Votre guide complet sur les bienfaits des jus!
Ne mangez pas vos légumes, buvez-les! Si vous faites partie des millions de Nord-Américains qui ne consomment pas la quantité quotidienne recommandée de fruits et de légumes, les jus sont la solution parfaite! Tout sur les jus comprend 150 recettes pour rendre la consommation de fruits et de légumes rapide, délicieux et amusante, dont:
• Mélange aux asperges et aux courges
• Jus de brocoli, pommes et carottes
• Jus de raisins, agrumes et pommes
• Jus champs de fraises
• Élixir énergisant orange et limonade
Ce guide pratique vous expliquera pourquoi des millions de personnes ont découvert le pouvoir des jus pour aider à prévenir les affections communes telles les rhumes et les migraines, augmenter la longévité, se débarrasser des kilos en trop et prévenir et traiter des maladies plus graves. Que votre objectif soit de consommer plus de nutriments, d’éliminer les toxines de votre corps ou de prévenir les maladies et vivre plus longtemps, les jus sont la réponse.
Ma critique
Je remercie les éditions Ada, de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage à la couverture alléchante sur les jus. Étant une grande amatrice de jus de fruit, j'ai été innévitablement attirée par cet ouvrage. On dit que les québécois ne mangent  pas suffisamment de fruits dans leur journée, or, cet ouvrage est une belle façon d'y remédier. Cependant, ne vous attendez pas à retrouver seulement une liste de recettes de jus classés par ingrédients. Ce livre pousse la recherche beaucoup plus loin en classant les recettes selon les besoins spécifiques des gens. Que vous soyez à la recherche de jus pour les diabétiques,  pour des os plus forts ou pour la stabilité mentale, vous trouverez la section qui vous convient. Ce ne sont que quelques exemples, il y a en a beaucoup plus. Le livre contient en tout 16 chapitres.

Chaque chapitre présente le besoin visé en détails et vous fait découvrir comment les jus pourraient améliorer votre qualité de vie. Les caractères sont assez gros, les paragraphes bien aérés et les titres mis en gras. J'ai trouvé intéressant que ce livre vise un public très large et non un intervalle de personnes d'un certain âge. Certaines des maladies traitées peuvent même survenir à tout âge, comme l'anémie. Peut-être que vous vous demandez si vous avez les outils nécessaires pour en confectionner? De ce côté, il n'y a pas de soucis! Les auteurs ont prévu un chapitre complet sur le matériel nécessaire à la confection des jus. Les recettes ne demandent pas énormément d'ingrédients et on retrouve la fiche nutritionnelle complète sous chacune. Des recommandations sont faites pour chaque recette, vous saurez ainsi quels bienfaits un jus particulier procure. Il y en a pour tous les goûts, certains sont fruités alors que d'autres mélangent les fruits et les légumes.

À la fin, vous retrouverez deux index: un qui répertorie les ingrédients des recettes et un qui contient les minéraux et maladies abordés. Il s'agit d'un ouvrage complet, mais généraliste. Les sujets ne sont pas traités en profondeur, car on souhaite en aborder le plus possible. Ainsi, si vous souhaitez un livre plus pointu sur une maladie quelconque, ce livre peut constituer un bon point de départ dans vos recherches. Le seul point négatif que j'aurais à soulever, c'est qu'il n'est pas en couleur. Il est toujours intéressant d'avoir des illustrations des recettes pour nous mettre l'eau à la bouche. La présentation est aussi très importante au regard et la beauté d'un ouvrage attire de nombreuses personnes.

Dans l'ensemble, c'est un ouvrage qui traite de beaucoup de sujets et qui peut être intéressant à conserver dans sa bibliothèque. Il est riche en renseignements et vous prendrez plaisir à refaire certaines recettes de jus qui vous auront plu. De plus, vous serez probablement surpris par certaines combinaisons de fruits et de légumes qui, de prime abord, ne vous diront rien, mais qui seront de vrais délices. Bonne découverte!

 

jeudi 25 octobre 2012

Big challenge A&T 2012-2013

Le temps est venu de lancer le Big Challenge du Forum. Il se différencie beaucoup de ceux des autres forums. Vous y retrouverez à la fois un côté aléatoire, mais vous aurez en même temps le contrôle des lectures que vous choisirez d'effectuer. Voici le fonctionnement.

Le challenge débutera dès le mois de novembre 2012 pour laisser le temps aux gens de s'inscrire et durera jusqu'à la fin octobre 2013.

À chaque mois, j'ai choisi un mot qui correspond au thème général du forum; soit l'amour et la tentation. De plus, à l'aide du logiciel The Hat, deux genres de romans ont été sélectionnés aléatoirement et devront orienter votre recherche de romans (un traditionnel et un nouveau genre). Certains seront plus difficiles que d'autres à réussir, mais c'est aussi pour vous forcer à lire des genres qui à la base pourraient vous rebuter. Pour amasser le plus de points possible, le but est d'utiliser le mot du mois et de le faire correspondre aux deux genres tirés au sort.

Ils y a plusieurs façons de faire correspondre le mot, mais en voici quelques exemples:
- Par la couverture du roman
- Par l'intrigue du roman
- Par le titre etc.
Le but est tout simplement de faire en sorte qu'il y ait un lien avec le mot et qu'on le retrouve quelque part.

À chaque fin de mois vous devrez publier votre/vos chroniques sur le sujet du challenge et je les répertorierai afin de calculer votre pointage.

Voici comment fonctionne le pointage:
5 points: Vous avez lu sur les deux genres et publié vos chroniques dans le même mois
3 points: Vous avez lu un genre seulement et publié votre chronique dans le même mois
0 points: Vous n'avez rien lu pour le mois en cours.
-1 points: Vous avez publié votre chronique en retard.

Et finalement, pour que le plus de gens possibles soient intéressés à s'inscrire, une surprise sera remise à la personne qui aura accumulé le plus de points en octobre prochain.

À vos lectures!
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poster ici ou à m'envoyer un MP.

Voici la programmation pour l'année pour ceux qui voudraient préparer leurs lectures à l'avance. Par contre, il ne faut pas publier les chroniques à l'avance, mais bien dans le mois concerné.

Novembre 2012: Rêve
Genres: Bit-lit, Classique

Bit-Lit: Les larmes rouges de Georgia Caldera
Classique: Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau

Décembre 2012: Diamant
Genres: Fantasy, Historique

Fantasy: Drakon tome 1: Le voleur de diamants de Shana Abé
Historique: Villa Diamante, Boris Izaguirre

Janvier 2013: Feu
Genres: Chick-Lit, Thriller

Thriller: Nicci French, Feu de glace
Chick-Lit: Clare Dowling, Divorce à petit feu

Février 2013: Fleur
Genres: Young Adult/Jeunesse, Science-Fiction

Young Adult: Édith Kabuya, La maudits tome 1: Résurrection
Science-Fiction: Daniel Keyes, Des fleurs pour Algernon

Mars 2013: Passion
Genres: Fantasy, Contemporain

Fantasy: Rae Carson, La fille de braises et de ronces tome 1
Contemporain: Eliette Abécassis, Une affaire conjugale

Avril 2013: Bonheur
Genres: Dystopie, Témoignage ou Récit de voyage

Dystopie: Jean Molla, Felicidad
Témoignage: Bouillon de poulet pour l'âme de la femme

Mai 2013: Lumière
Genres: Bit-Lit, Historique

Bit-lit: La fille du soleil noir tome 1, M.L.N. Hanover
Historique: La pierre de lumière tome 1, Christian Jacq

Juin 2013: Soleil
Genres: Romance, Classique

Romance: Danielle Steel, Coucher de soleil à St-Tropez
Classique:

Juillet 2013: Lune
Genres: Dystopie, Contemporain

Aout 2013: Coeur
Genres: Young Adult/Jeunesse, témoignage ou récit de voyages

Septembre 2013: Rouge
Genres: Chick-Lit, Thriller

Octobre 2013: Étoiles
Genres: Fantasy, Science-Fiction

mardi 23 octobre 2012

Theodore Roszak, L'enfant de cristal

Résumé
Julia Stein, une brillante gérontologue, se voit grconfier un cas exceptionnel, Aaron Lacey, un enfant atteint de progéria. Quand ses parents le lui confient, il présente tous les signes de la vieillesse : petit, voûté, la vue faible, le crâne chauve. Touchée par Aaron, Julia tente tout ce qu'elle peut pour lui venir en aide, quitte à user de méthodes peu conventionnelles. Commencent alors chez Aaron, dont le corps est épuisé, une série de métamorphoses qui vont en faire un être exceptionnel, d'une intelligence rare, d'une sensibilité peu commune, d'un savoir iconoclaste. Après diverses péripéties, Aaron va fuir son entourage et se retrouver au fin fond de la campagne mexicaine, dans l'étrange propriété d'un extravagant docteur DeLeon, dont les travaux sur le vieillissement sont plus que sujets à caution...
Ma critique
Un gros merci aux éditions le livre de poche pour m'avoir permis de découvrir ce roman qui est un petit bijou que je conserverai toujours dans ma bibliothèque. Vous l'aurez bien compris, j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman, tellement que je ne sais plus par quel endroit commencer ma critique.
 
Le style d'écriture de l'auteur est technique, mais bien adapté à l'intrigue. On n'aurait pas pu alléger l'écriture alors qu'on traite de thèmes comme la maladie, la vieillesse et le temps qui passe. Les mots qu'il utilise sont lourds de sens et il faut prendre le temps de s'attarder à chaque phrase pour bien sentir l'ampleur du raisonnement et du cheminement à effectuer en tant que lecteur. Il est impossible de ne pas ressentir d'émotions dans cette histoire. Les phrases sont conçues d'une telle sorte qu'il est impossible de passer les mots rapidement. On passe en peu de temps une multitude d'émotions: de la pitié, au soulagement en passant par le bonheur et la perplexité. C'est un roman très complet dans lequel vous aurez l'impression de voir défiler une vie entière. Il s'agit d'un auteur que je découvre par ce roman et je me suis grandement délectée, car il m'a permis de réaliser, du même coup une introspection de moi-même.

J'ai trouvé les personnages très intéressants, car ils avaient tous une façon de réfléchir différente. Les thèmes étaient présentés sous différents points de vue, ce que j'ai grandement apprécié. Je me suis beaucoup attachée au personnage d'Aaron Lacey, un enfant atteint de la progéria qui devient soudainement un être exceptionnel que la science ne peut expliquer. De l'enfant s'émane une telle sagesse que je lisais ses réflexions avec attention. Bien que la mythologie ne soit pas un concept auquel j'adhère personnellement, ma curiosité de découvrir l'évolution du personnage m'a poussée à m'attarder longuement sur ses explications. Julia Stein est la doctoresse qui s'est occupée d'Aaron et qui s'est retrouvée prise au dépourvue par les progrès de l'enfant. Elle s'est grandement attachée à lui en le soignant et souhaite le garder près d'elle en tout temps pour le protéger, ce qui bien sûr ne fait pas l'affaire de nombreuses personnes. Julia est une femme attentionnée avec ses patients, elle mise sur l'encouragement et l'importance d'avoir un bon moral pour la guérison. Son collègue, Kevin Forrester qui travaille en génétique n'a que le succès, le pouvoir et l'argent en tête. C'est pour cette raison que le cas d'Aaron l'intéresse beaucoup. Finalement, il y a le docteur Deleon, véritable charlatan qui recherche l'elixir de la jeunesse éternelle. Inutile de dire que j'ai détesté ce personnage. Il est trop superficiel et manque grandement de professionalisme. Il aime montrer ses possessions et dire qu'il est très riche.

L'intrigue se situe généralement autour de réflexions scientifiques, philosophiques et mythologiques sur les thèmes de la vieillesse, la jeunesse, la maladie et le temps. L'action n'est pas chose prédominante dans ce roman. Cependant, je me suis laissée prendre à l'atmosphère du roman. Étant de nature intéressée par les sujets scientifiques en médecine, j'ai grandement apprécié les réflexions. On y retrouve un peu du genre policier lors de la fugue d'Aaron, mais aussi de la science-fiction concernant les progrès dans la santé du jeune garçon et ce qu'il devient par la suite. J'ai trouvé que la partie de fiction était quand même bien dosée. Bien sûr, j'aurais peut-être du faire une recherche pour savoir ce qu'était vraiment la progéria. Mon avis aurait été plus éclairé. Cependant, la fiction tourne aussi à l'ésotérisme lorsqu'Aaron collectionne les cristaux. Il y a une longue histoire autour de ceux-ci et des secrets que vous découvrirez si vous lisez le roman.

Dans l'ensemble ce roman est un coup de coeur. Je n'ai senti aucune longueur et je me suis plongée dans des réflexions interminables qui ne m'ont pas ennuyée. Ce roman m'a ouvert les yeux sur une façon différente de voir la vie et de concevoir la maladie.

Le seul point que j'ai un peu moins aimé, malgré le fait que je l'aie supporté sans problème, c'est la partie fiction-ésotérique que j'ai trouvé un peu mal adaptée. On traite d'une maladie réelle et on modifie le résultat de façon à ce qu'il devienne tout autre chose. C'est à ce moment que je suis devenue perplexe, car j'ai perdu un peu de la crédibilité que j'accordais à l'oeuvre dans l'ensemble, grâce à la véracité des thèmes et à l'engagement émotif des personnages. 

Cependant, ce roman est à découvrir absolument si la quasi absence d'action ne vous rebute pas. 

lundi 22 octobre 2012

Jonas Lenn, Manhattan Stories

Résumé
New York, futur immédiat : trancher de vie d'un flic à Manhattan, entre implants d'émotions, réalités virtuelles, oubli programmé, voitures volantes, nouvelles technologies et plus vieille profession du monde. Une suite de fictions policières et de vignettes liées entre elles, mêlant de manière intime science-fiction et roman noir : le lieutenant Cairn mène l'enquête.
Ma critique

Tout d'abord, je remercie les éditions Lokomodo de m'avoir permis de découvrir ce recueil d'histoires qui se lisent comme un roman. Par la quatrième de couverture et la couverture du recueil, j'avais énormément d'attentes quant au contenu. Je m'attendais à une histoire loufoque, un peu surnaturelle, mais bien ficelée. Or, je dois malheureusement avouer ma grande déception.

Tout d'abord, j'ai eu énormément de difficulté avec le style narratif de l'auteur. J'ai eu l'impression qu'il était bâclé. On n'a pas pris soin de créer des phrases fluides et en plus, il était impersonnel. Les mots choisis ne m'évoquaient rien et je n'ai pas senti que l'auteur accordait une grande importance à ce qu'il écrivait. Il me semble que tout roman ou recueil d'histoires se doit d'avoir des phrases bien construites, des expressions littéraires compréhensibles pour tous et un certain soin dans le choix du vocabulaire. Malheureusement, je ne suis pas parvenue à m'attacher aux personnages ni à la trame de l'enquête.

Pour ce qui est des personnages, le lieutenant Cairn est intéressant à découvrir, car on le voit sous différentes facettes selon l'enquête qu'il mène. On apprend à connaître son passé, les événements qui le préoccupent etc. Il revient dans les différentes enquêtes menées, ce que j'ai trouvé très bien, car c'est une façon d'approfondir ses traits de personnalité. Certains lieux reviennent aussi, mais les enquêtes peuvent se lire indépendemment, car il n'y a pas de lien conducteur entre celles-ci outre les lieux communs et le personnage du lieutenant Cairn.

J'attendais beaucoup de l'intrigue comme je l'ai mentionné au début de ma critique. On aborde les nouvelles technologies, des voitures volantes etc. Malheureusement, les thèmes ont été mal exploités. La science-fiction ne sert selon moi que de toile de fond pour mettre en contexte les enquêtes policières. La façon de mener l'enquête n'a rien d'innovatrice non plus, car on retrouve des techniques semblables dans d'autres thrillers ou romans policiers. Par un mélange des genres, je me serais attendue à quelque chose d'un peu plus hors du commun avec un résultat explosif. L'imbrication des genres, n'a pas été à la hauteur de mes attentes. Cependant, l'auteur aborde des thèmes d'actualité comme le sexe, le pouvoir, l'argent etc. Ce sont des thèmes universels qui ne se démoderont jamais, mais qui continueront de se développer et de se présenter sous différentes formes en fonction des générations à venir. C'est une excellente thématique sur laquelle baser des enquêtes. Je dirais que ce choix est le point fort de ce recueil.

Je termine ma critique en disant que malgré tout, tous les romans ne peuvent pas tous nous plaire. Peut-être que certains n'auront pas des attentes aussi élevées que moi et y trouveront leur compte.

La trame du roman et la thématique étaient très prometteuses, tout comme la quatrième de couverture. Cependant, c'est dans le style d'écriture et dans la façon dont les histoires sont ficelées qui rend le tout laborieux. Je trouve dommage que des idées aussi intéressantes et qui auraient pu apporter un vent de nouveauté à la littérature, n'aient pas été exploitées à leur juste valeur.

Je suis donc déçue de n'accorder que la note de 2/5 à ce roman. 

lundi 15 octobre 2012

Bill Yosses et Mélissa Clark, La touche finale

Résumé
Dans La touche finale, le légendaire chef pâtissier Bill Yosses nous offre 80 de ses desserts les plus spectaculaires, qu’il a revisités afin de les adapter à la vie moderne. La touche finale est joliment organisé selon les différents types d’occasions qui nous rassemblent.
L’HEURE DU BRUNCH Des muffins regorgeant de fruits, des pains alléchants, comme ce Pain à la crème sure et aux bananes, ou encore des Scones aux pommes et au cheddar blanc.
LES BOUCHÉES Biscuits aux pépites de chocolat, brownies et bouchées aux noix… Cette section propose aussi des créations originales, telles que les Carrés à l’orange sanguine et les Biscuits au chocolat noir épicés.
AU SORTIR DU FOUR Comment résister à un Pavé aux pêches et au bacon, à un Flan brioché au chocolat et à une Tarte feuilletée à la nectarine… Des desserts réconfortants version élégante.
J’APPORTE LE DESSERT Au choix: un Quatre-quarts intense au chocolat garni d’une ganache, un Gâteau glacé à l’orange et à l’huile d’olive avec fleur de sel (préparé au robot culinaire!), et un Gâteau au fromage à la croûte chocolatée de Mamie Eisenhower.
DESSERTS DE RESTO À FAIRE CHEZ SOI Pour les aventuriers qui veulent impressionner: des Îles flottantes avec crème anglaise épicée, sous une bruine de caramel et de framboises, des Flans aux deux caramels servis dans des tasses à thé, et des Mi-cuits à la vanille, signés Bill Yosses.
GÂTEAUX POUR LES MOMENTS SPÉCIAUX On découvre ici, entre autres, la version secrète du Gâteau aux carottes de Bill Yosses, le stupéfiant Gâteau du diable Red Eye, à 8 étages, recouvert de frisottis de chocolat, ainsi qu’un Arbre d’aniversaire, qui est une pyramide de petits gâteaux.
DESSERTS POUR LES CÉLÉBRATIONS Pourquoi ne pas offrir des Boules au noix et à la cardamone pour Noël, des Beignes à l’orange épicés saupoudrés de sucre à la cannelle pour l’Hanoucca, ou une Bagatelle asiatique pour le Nouvel An? Et pour cuisiner en famille, optez pour les Biscuits peints à la manière de Bill Yosses.
Parmi les caractéristiques uniques de ce livre, vous trouverez: des notes techniques; des explications sur les ingrédients spéciaux; de l’information sur la conservation, la manipulation et le transport des desserts; et des photographies en couleurs de presque tous les desserts, touche finale incluse.
Ma critique
Merci aux éditions Ada de m'avoir permis de goûter à certaines des recettes du chef Bill Yosses, notamment les brioches au beurre et les barres aux dattes.  Ce fut un vrai régal! Je glisse tout d'abord un mot sur la couverture de l'ouvrage. Elle est tout simplement magnifique et c'est grâce à elle que je me suis laissée tenter par le livre. Évidemment, je ne suis pas déçue. Amateurs de desserts, ce livre est pour vous, car il ne contient que des délices sucrés aux multiples saveurs!

Tout d'abord, j'ai trouvé intéressant que les recettes soient réparties par occasions. On n'a qu'à parcourir la catégorie désirée pour trouver une recette à confectionner. Pas besoin de chercher la liste des ingrédients (bien qu'il y ait un index à la fin du livre qui classe les recettes par ingrédients), la table des matières ne contient que trois pages. Chaque catégorie possède aussi sa petite présentation annonçant un peu les recettes qu'elle va contenir. Les couleurs des pages sont harmonisées à la couverture; rouges et blanches. La rédaction est exemplaire et la présentation épurée.

On aurait pu croire, à première vue, en voyant le gros gâteau sur la couverture que c'est un ouvrage qui ne concerne que les grandes occasions, mais ce n'est pas le cas. Il y a des recettes de biscuits et de barres que vous pouvez faire pour apporter dans vos lunchs et même quelques gâteaux pas très complexes que vous serez heureux de déguster avec vos proches. Bien sûr, la dernière section mise sur la présentation, mais rien ne vous oblige à créer des chefs-d’œuvre culinaires à tout coup. 

Pour ceux qui sont habitués de confectionner des gâteaux, vous n'aurez sûrement pas beaucoup de matériel à vous procurer. Pour ceux qui s'initient à la confection de desserts, chaque recette possède un petit aparté à sa droite qui indique le matériel nécessaire à utiliser. L'avantage est qu'il s'agit de rien de bien complexe, ce sont des instruments que vous pourrez réutiliser dans d'autres occasions. Vous trouverez aussi à la fin du livre une liste des accessoires de cuisine de base à posséder. Leur utilité est expliquée pour chaque dans un petit paragraphe.

L'ensemble des recettes de cet ouvrage sont facilement réalisables. Il suffit de prendre un peu de son temps pour les faire. Les quantités sont présentées en cuillers à thé et en tasses, donc il n'y a pas lieu de se casser la tête avec les conversions. Les recettes nécessitant des techniques de préparation plus difficiles, que plusieurs risqueraient de ne pas connaître, sont illustrées étape par étape pour bien les réussir. Je donne comme exemple les gâteaux roulés à l'ancienne. Les auteurs prennent une page complète pour vous montrer comment bien les rouler. Excellente initiative!

Je n'ai vraiment aucun point négatif à soulever. Ce livre est vraiment bien fait. Riche en variété, il présente au lecteur des desserts qu'il n'aurait probablement jamais pensé à faire. Certains seront des défis à relever, alors que d'autres recettes plus connues présenteront des variantes intéressantes au goût.

Si vous recherchez de nouvelles sucreries à réaliser, cet ouvrage est pour vous. Diversifié, clair et bien rédigé n'hésitez pas à vous le procurer, vous ne le regretterez pas! 

dimanche 14 octobre 2012

Top Ten Tuesday du 16 octobre

Les 10 livres où vous avez préféré un ou plusieurs personnages secondaires ou peu importants au personnage principal

1. Dans la saga La chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost, j'ai préféré Bones que Cath l'héroine. Bones sait déplacer de l'air, il est mystérieux, émotif et imprévisible. C'est un vampire que j'ai trouvé très attachant. J'en suis au tome 4 et je ne me lasse pas de cette série!

2. Dans la saga Chroniques des enchanteurs, Ethan m'a paru beaucoup plus chaleureux et humain que Luna. Son approche m'a parue beaucoup plus attentive alors que Luna, aux prises avec un secret qu'elle ne désire pas révéler, reste froide envers Ethan.

3. Dans la saga Eragon de Christopher Paolini, j'ai préféré Saphira la dragonne à Eragon. Saphira est attachante, elle est de bon conseil et est presque comme un animal de compagnie. Elle est affectueuse comme un chien, bref, je l'adore!

4. La dernière saga à laquelle je peux penser c'est Harry Potter. Je me rappelle à quel point Ron m'a fait sourire! Ses nombreuses péripéties au cours de ses années d'étude à Poudlard m'ont vraiment marquée. Cependant, de là à dire que je l'ai préféré à Harry Potter, je ne suis vraiment pas certaine. Je crois qu'ils ont chacun des points dans leur personnalité distinctive qui les rend attachants.


Voilà pour mon top 10 de cette semaine, je ne vois rien d'autre qui peut me venir en tête!

C'est lundi, que lisez-vous? (15 octobre 2012)

 
La semaine passée, j'ai lu le roman suivant:
 
En ce moment je lis:
 
Par la suite je lirai:

vendredi 12 octobre 2012

Maxime Frantini, Journal d'un hacker

Résumé
L'heure et grave. Dans l'immeuble du F.B.I, à Washington, se trouve un étage entier consacré au monstrueux système informatique chargé de la surveillance du Net. Rien n'échappe à son contrôle, toutes les informations d'Internet sont stockées dans les gigantesques bases de données de Galaxy.
Secret et illégal, Galaxy est l'arme ultime du F.B.I dans sa lutte contre le piratage : il est inviolable.
Pour Ylian Estevez, c'est un défi, il lui est impossible de laisser un tel système priver les internautes de leur liberté et de leur droit à la confidentialité. Face à lui, les brillantes cerveaux de l’unité Cyber Crime du FBI, l’élite des ingénieurs luttant contre la cyber criminalité.
L'enjeu est de taille, trop gros pour un hacker solitaire. Mais il peut compter sur l'aide de milliers d'hacktivistes, les Anonymous, pour tenter de faire pencher la balance vers la justice.
Quelques milliers d’internautes, assoiffés de liberté, contre l'Etat le plus puissant du monde, la lutte parait pourtant inégale...

Mon avis
Je remercie grandement Maxime Frantini de m'avoir permis de découvrir l'aventure d'Ylian Estevez le hacker. C'est avec grand plaisir que j'ai lu ce roman, mais j'en ressors tout de même avec un avis mitigé, mais dans l'ensemble, positif.

Concernant le style de l'auteur, je l'ai trouvé fluide, à l'occasion humoristique. Les mots étaient bien choisis et j'ai apprécié le fait que ce soit des phrases longues et bien construites. Les citations de grands penseurs au début de chaque chapitre se sont avérées très pertinentes et je me suis chaque fois arrêtée un moment pour réfléchir au sens et à leur lien avec le contexte. C'est une belle façon de pousser le lecteur à aller au delà de l'évident et de ce qui est écrit. Mon seul problème avec l'écriture de ce roman se situe dans le niveau technique élevé du langage informatique. On voir les efforts de l'auteur pour simplifier les éléments techniques notamment par les discussions entre les personnages, mais j'avoue que parfois j'en perdais des bouts. Le hacking est un domaine complexe et je crois que les gens qui n'ont pas une base en informatique ne comprendront pas vraiment la morale sous-jacente à l'histoire. La forme journalistique est très intéressante et originale dans ce roman. Je me suis sentie vraiment concernée dans l'histoire quand Ylian interpelait le lecteur. C'était aussi une façon habile d'établir des repères temporels afin que le lecteur ait une idée du temps pris dans le déroulement de chaque action.

On retrouve deux personnages principaux dans cette histoire qui mènent une lutte l'un contre l'autre. Ylian Estevez est un hacker d'expérience qui agit seul, mais qui est très connu dans les réseaux sociaux sans nécessairement désirer la gloire qu'il pourrait retirer de ses actes. C'est un personnage mystérieux qui ne se révèle pas et pour lequel l'univers ne tourne que pour la liberté qu'il souhaite obtenir en hackant le FBI. D'un autre côté, il y a Mark Benson. Il est le responsable de l'unité Cyber-crime du FBI et son travail consiste à éradiquer les activités des hackers. C'est un homme nerveux qui a du mal à canaliser son stress, mais qui réussit malgré tout à faire de son mieux son travail. Il est prêt à tout pour faire arrêter Ylian Estevez. Bien sûr, il a une équipe impliquée autour de lui, mais les personnages ne jouent qu'un rôle secondaire.

L'intrigue tourne toujours autour d'une chasse à l'homme. Ylian Estevez ne cesse de glisser entre les doigts de Mark Benson et sème plein d'obstacles sur son chemin qui le mettent hors de lui. Lorsqu'Ylian écrit son journal, il raconte toutes les étapes qu'il a suivies pour pénétrer dans le réseau du FBI. S'ensuit par la suite des passages durant lesquels il y a des dialogues entre Mark Benson et ses employés sur les événements qui se produisent. C'est donc un phénomène action-réaction. J'ai trouvé que l'intrigue était faible et qu'elle manquait de suspense à certains endroits du au côté descriptif des actions et au vocabulaire technique. Cependant, j'admire vraiment la recherche qu'a effectué l'auteur pour bien comprendre le phénomène du hacking et surtout les mécanismes de protection dont se dotent les grandes entreprises. Pour ce qui est de la fin de l'histoire, je ne vous la révèlerai pas, mais elle m'a convaincue. Il n'y a pas vraiment de surprise, mais elle est à la hauteur du déroulement de l'intrigue.

Ce roman est une prise de conscience pour tous les gens qui sont imprudents sur Internet. Vous n'êtes jamais à l'abri des hackers! Certains sont plus virulents et plus proactifs que d'autres comme on a pu le réaliser lors de discussions entre Ylian Estevez et les Anonymous.

Ce que j'ai le plus apprécié de ce roman, c'est qu'il est basé sur des éléments réels. Bien que l'histoire soit fictive, il y a un fond de réalité qui pousse à la réflexion et il est impossible d'y demeurer indifférent.

Cependant, j'ai trouvé que le côté technique en informatique empiétait un peu sur le romanesque. Une plus grande vulgarisation aurait peut-être apporté davantage de souplesse et de suspense à l'intrigue.

Dans l'ensemble, c'est une oeuvre à découvrir, car elle traite d'un sujet actuel qui mérite l'attention de tous. C'est une belle façon de savoir jusqu'ou certaines âmes malfaisantes sont prêtes à aller et à faire la connaissance des rudiments et des techniques de hacking.

mardi 9 octobre 2012

Top Ten Tuesday du 9 octobre

Quels sont mes 10 plus beaux livres?

1. Mon numéro 1, c'est vraiment Les larmes rouges tome 1 de Georgia Caldera. Non seulement ça m'a tout pris pour réussir à obtenir ce roman compte tenu qu'il n'est pas disponible au Québec, mais en plus la couverture est superbe!

2. Ensuite y a la saga Fablehaven de Brandon Mull. L'auteur est excellent, mais la couverture de l'ensemble de ces tomes est détaillée et brillante!

3. La saga Twilight! Premièrement, c'est un cadeau d'anniversaire de mon fiancé, mais en plus c'est une saga coup de coeur qu'il me ferait toujours plaisir de relire!

4. La saga du Club Bastion de Stephanie Laurens! La couverture est tout simplement magnifique, impossible de m'en défaire!

Je crois que quatre sera suffisant pour cette fois, car je n'ai pas d'autres idées qui me viennent en tête! De retour la semaine prochaine pour un autre top 10!

lundi 8 octobre 2012

C'est lundi, que lisez-vous? (8 octobre)

La semaine passée j'ai lu le roman suivant:

En ce moment je lis:


Ensuite je lirai: 
 

dimanche 7 octobre 2012

Aleksei Pekhov, Les chroniques de Siala tome 1: Le rôdeur d'ombre

Résumé
Jamais les Terres désolées n’avaient connu pareil rassemblement ; des milliers de géants, d’ogres et d’autres créatures maléfiques unissent leur forces pour la première fois de leur histoire sous une bannière unique. Bientôt, l’Innommable et ses armées seront aux portes de la cité d’Avendoom. À moins que Harold l’Ombre, Maître Voleur, ne trouve un moyen de les arrêter. Secondé dans sa quête par une princesse elfe, dix coeurs sauvages - les combattants les plus valeureux que les Terres désolées aient jamais comptés - et un bouffon aux multiples surprises, Harold devra repousser les limites du possible s’il veut mettre la main sur l’artefact qui lui permettra de faire triompher la lumière...
Ma chronique
Merci aux éditions J'ai lu de m'avoir permis de découvrir cet auteur de fantasy dont je ne connaissais pas l'existence. Il s'agit en fait du premier auteur russe que je lis. Une belle trouvaille, car ce fut pour moi un agréable moment de lecture.

J'ai personnellement apprécié le style de l'auteur, mais plus particulièrement son vocabulaire. Il a su choisir avec précision ses mots pour bien imager les scènes. On voit qu'il ne s'est pas contenté du plus simple et qu'il a recherché des synonymes. Ses phrases sont bien construites et fluides. Par son style d'écriture, j'ai eu l'impression qu'il visait davantage un public adulte. Je ne crois pas que ce type de fantasy soit adapté pour les adolescents.  J'ai eu l'impression que la recherche effectuée par l'auteur apportait une certaine minutie et un esthétisme littéraire qui auraient pu ne pas convenir aux plus jeunes.

Pour ce qui est des personnages, j'ai bien aimé l'entraide entre les classes de créatures (races); soit les gnomes, les nains, les elfes, les humains et le gobelin. J'ai trouvé que les rivalités tout comme les liens d'amitié étaient bien exploités. Le personnage principal, Harold, est un voleur qui se retrouve plongé dans une quête contre son gré, mais de laquelle il apprendra beaucoup. On voit d'ailleurs une évolutions constante du caractère de son personnage tout au long des pages. L'armée de Coeurs sauvages qui accompagne Harold est composée d'humains qui sont tous des plus originaux et loufoques les uns que les autres. Cependant, ils sont très liés les uns aux autres et n’abandonneraient pas un des leurs en chemin. Un seul personnage sèmera la pagaille au cours de l'aventure, mais cela n'aura pas que des effets négatifs, l'atmosphère se retrouvera plus détendue par moments. Il s'agit du fou du soi, Kli Kli. Derrière ses farces et attrapes se cache pourtant une intelligence que vous découvrirez par vous même en suivant l'avancement de la quête. Un point fort de ce roman c'est vraiment la diversité des personnages tant dans leur physique que dans leur personnalité qui apporte de la couleur et du piquant à l'intrigue.

Cette dernière est cependant ce qui m'a le plus plu dans ce roman. L'histoire prend vraiment son envol au moment ou Harold prend connaissance de sa quête. C'est à ce moment que les actions ne cessent de s'enchaîner. On y mélange la magie des orques à celle des elfes et aux coups d'épée. Tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins et les connaissances des personnages seront d'une grande aide dans leur avancement. Il y a notamment Harold qui est guidé par une voix dans sa tête, mais je ne vous en dis pas plus. Des retours en arrière viennent aussi nous éclairer sur les raisons qui amènent les personnages à rechercher la fameuse corne.

Ce premier tome est un amalgame d'événements passionnants, mais vous n'aurez pas le choix de lire le deuxième tome, car celui-ci ne possède pas de fin concluante. Pour connaître la suite de la quête à Hrad Spein, c'est dans le deuxième tome que vous devrez vous plonger. Ma seule déception dans ce roman c'est de ne pas en avoir appris énormément sur les orques qui sont relayés au second plan. Peut-être seront-ils davantage présents dans le deuxième tome? Bref, un auteur à découvrir absolument! 

Challenge The serial Thrillers par Cesnat


J'adore les thrillers psychologiques, angoissants, effrayants... et j'espère que vous aussi car je vous propose ce challenge qui s'achèvera le 30 octobre 2013.

Amusons nous à nous faire peur, à nous stresser pour nos héros et héroines de romans.

Je vous propose d'utiliser cette liste d'auteur donc chaque premier livre vous rapportera 5 points par nouvel auteur, le second livre (du meme auteur)3 points et les suivants 1 points.

LISTE AUTEURS

Patrick BAUWEN
Mikkel BIRKEGAARD
Chelsae CAIN
Jérome CAMUT
Caleb CARR
Richard CASTEL
Sire CEDRIC
Maxime CHATTAM
Paul CLEAVE
Harlan COBEN
Glenn COOPER
Patricia CORNWELL
Jeffery DEAVER
James ELROY
Sébastian FITZEK
Tess GERRITSEN
Patrick GRAHAM
John GRISHAM
Thomas HARRIS
Mo HAYDER
James HERBERT
Joe HILL
Jonathan KELLERMAN
Lars KEPLER
Stephen KING
Dean ray KOONTZ
Camilla LACKBERG
Denis LEHANNE
Pierre LEMAITRE
Jeff LINDSAY
Henri LOEVENBRUCK
Frédéric MARS
Graham MASTERTON
Richard MONTANARI
James PATTERSON
Kathy REICH
Karin SLAUGHTER
Erica SPINDLER
Peter STRAUB
Shane STEVENS
Franck THILLIEZ
Anthony E.ZUIKER

Je prépare un cadeau surprise au gagnant Cool

Vous pouvez vous inscrire ici et sur mon blog

samedi 6 octobre 2012

Caroline Brewester, Miam!

Résumé

Qui a la temps de faire un dessert maison? Vous!

Des poudings au fondant au chocolat qui fondent dans la bouche, un Arroz con leche irrésistiblement onctueux, une tarte aux bleuets regorgeant de fruits sucrés et juteux, des bananes tempura croustillantes trempées dans une sauce au caramel, ou des gâteaux au fromage à la lime sur croûte chocolatée rafraîchissants et acidulés — que vous vouliez confectionner une petite gâterie sucrée à la fin d’une journée chargée ou créer un dessert spectaculaire pour un dîner entre amis, vous trouverez ici toute l’inspiration dont vous aurez besoin.
Divisé en six chapitres, pour des recettes prêtes en seulement 5, 10, 15, 20, 25 ou 30 minutes, Miam! vous aidera à trouver la recette parfaite qui conviendra à votre rythme de vie. Vous croyez qu’un soufflé au chocolat est difficile à réaliser? Plus maintenant. Vous n’avez besoin que de 25 minutes, de quelques ingrédients de base et de ce livre. Grâce à des conseils professionnels, des renseignements indispensables et des recettes sensationnelles que tous peuvent maîtriser, la finaliste à l’émission MasterChef, Caroline Brewester, vous démontre comment il est facile de profiter des parfums sucrés, des saveurs et des textures appétissantes alors que vous vous submergez dans ces délicieux desserts ingénieux.
Ma critique
Merci aux éditions Ada de m'avoir permis de découvrir ce livre. Lorsque j'ai choisis cet ouvrage, c'était en prévision de fins de semaine au cours desquelles je serais appelée à recevoir des gens, tout en ayant dans l'idée de ne pas me casser la tête avec des desserts complexes.

Comme le mentionne si bien le commentaire de Nigella Lawson, le contenu du livre reflète bien son titre. Il est divisé en six chapitres selon la durée de préparation et se termine par un index des recettes possibles par ingrédient. Je n'ai rien à redire sur la correspondance entre les recettes présentées par chapitre et leur durée réelle. Celles que j'ai testées étaient bien dans les temps et je me suis délectée.

Là ou mon avis est plutôt mitigé, c'est dans le choix des ingrédients et le raffinement exagéré de certaines recettes. Tout d'abord, certains fruits mentionnés dans plusieurs recettes ne sont pas disponibles à longueur d'année ou encore, s'ils le sont, leur prix est très élevé. Plusieurs desserts nécessitaient des fruits frais tropicaux avec lesquels plusieurs d'entre nous peuvent ne pas être à l'aise avec la préparation compte tenu qu'on ne les utilise pas souvent. Il y avait aussi certains ingrédients peu connus comme de l'eau de fleur et des gousses de cardamone. Peut-être est-ce du à mon jeune âge, mais j'ai évité les recettes que je risquais de manquer par méconnaissance des ingrédients.

J'ai l'impression que mes attentes n'étaient pas appropriées face à cet ouvrage. Compte tenu des courts délais de préparation, je pensais avoir seulement à sortir quelques ingrédients de mon garde-manger et à mélanger le tout ensemble. Mais en fait il y avait aussi de la cuisson dans certains cas et certaines recettes nécessitaient même un niveau de maîtrise de la technique pour les pâtes feuilletées et phylo. La pâte phylo, c'est tellement mince qu'il est facile de la déchirer si on ne prête pas attention. Certaines recettes nécessitant davantage de minutie, c'est pour cette raison que j'ai laissé le commentaire du raffinement sur quelques desserts. La patience, le contrôle et la minutie sont de mise dans le cas de préparations plus délicates.

Pour ce qui est des unités de mesure, il n'y a pas de prise de tête, car elles sont toutes indiquées pour chaque recette. Une très belle initiative de l'auteure qui évite bien des incompréhensions.

Cet ouvrage n'est pas mauvais en soi, mais il ne faut pas s'attendre à posséder tous les ingrédients chez soi. La préparation est rapide, certes, mais il vous faudra tout de même faire certains achats. À vous de juger quelles recettes sont appropriées pour la saison en cours selon les disponibilités en supermarché. Cet ouvrage vous servira davantage pour gagner du temps lorsque vous recevez à la maison, mais c'est certain qu'il est tout aussi possible de se gâter avec des sucreries si vous disposez de temps pour cuisiner après le travail. Chose sûre, les illustrations vous mettront l'eau à la bouche! 

vendredi 5 octobre 2012

Challenge Amérique du Sud par Eimelle

Compte tenu que j'ai un bilan quasi nul d'auteurs de l'Amérique du sud, j'ai décidé de m'inscrire à ce challenge créé par Eimelle afin d'élargir mes horizons littéraires. Le but est de lire toutes sortes d'ouvrages traitant soit de la région, écrits par des auteurs natifs de ces pays ou encore des biographies des pays. Ce challenge est illimité, rétroactif et vise la découverte. Voici les pays à découvrir:

Cuba:
Haiti:
République Dominicaine:
Vénézuela:
Colombie:
Pérou:
Brésil:
Bolivie:
Paraguay:
Uruguay:
Chili:
Argentine:
Mexique:
Guatemala:
Salvador:
Honduras:
Nicaragua:
Costa Rica:
Panama:
Équateur:

N'hésitez pas à aller sur la page d'Eimelle pour vous inscrire ou dans la section challenges sur Livraddict!
 

jeudi 4 octobre 2012

On my wishlist

Il s'agit d'un rendez-vous qui a lieu tous les samedis dans lesquels vous devez présenter un livre que vous avez ajouté à votre liste de souhaits et les raisons pour lesquelles vous l'avez fait! Ainsi, je vous présenterai chaque semaine ma nouvelle découverte!

Rendez-vous du 6 octobre 2012
On dirait vraiment que je porte un intérêt aux romans qui me sont inaccessibles! Après le premier tome Les larmes rouges de Georgia Caldera aux éditions du chat noir, voilà que je m'amourache du premier roman de Céline Landressie. Je n'ai cessé de m'extasier sur la couverture. À vrai dire, c'est la première chose qui m'a frappée. Ensuite, j'ai lu le résumé et j'ai trouvé que l'auteure semblait un peu mêler les genres et que l'intrigue avait l'air remplie d'action. Il va me falloir le commander soit sur Priceminister ou sur le site de l'éditeur, car vraiment c'est ma grande découverte de la semaine.

Rendez-vous du 13 octobre 2012
Avec un titre qui ne m'informe pas plus que ça sur le contenu et un résumé mystérieux qui promet de belles découvertes, je n'ai pas eu le choix de l'ajouter à ma wish-list! Il s'agit d'un roman dans lequel plusieurs coïncidences surviennent au même moment et ou les personnages ne croient pas au hasard. Ce roman promet d'être riche en surprises! Peu d'avis sont disponibles sur Livraddict, mais les notes sont bonnes, alors peut-être à moi la chance d'y ajouter le mien! 

Le mardi sur son 31

L'idée est simple, tous les mardis, vous ouvrez le livre que vous êtes entrain de lire à la page 31 et vous choisissez une phrase. Elle peut être révélatrice du roman, vous plaire par son style, vous déplaire... Bref vous êtes libre !

Le but : se faire plaisir dans un court billet et parler rapidement de sa lecture du moment !

Au fait, pourquoi la page 31 ? Parce que c'est au début du roman, mais pas trop tôt non plus, ceux qui viennent juste de débuter leur roman pourront donc participer. Et parce que l'organisatrice est née un 31 !

Il s'agit d'un rendez-vous initié par "Les bavardages de Sophie", vous pouvez vous inscrire ICI


Rendez-vous du 9 octobre 2012

Le Net est mon océan, son immensité m'ennivre, sa vigueur me tonifie, l'éternel mouvement de la vie qu'il contient me séduit, m'apostrophe ou me révolte, il est l'ultime espace libre que nous nous offrons, le dernier avant la mort annoncée de l'espèce humaine, irrévocable conséquence de ses tares. 



Voici son résumé: L'heure et grave. Dans l'immeuble du F.B.I, à Washington, se trouve un étage entier consacré au monstrueux système informatique chargé de la surveillance du Net. Rien n'échappe à son contrôle, toutes les informations d'Internet sont stockées dans les gigantesques bases de données de Galaxy.
Secret et illégal, Galaxy est l'arme ultime du F.B.I dans sa lutte contre le piratage : il est inviolable.
Pour Ylian Estevez, c'est un défi, il lui est impossible de laisser un tel système priver les internautes de leur liberté et de leur droit à la confidentialité. Face à lui, les brillantes cerveaux de l’unité Cyber Crime du FBI, l’élite des ingénieurs luttant contre la cyber criminalité.
L'enjeu est de taille, trop gros pour un hacker solitaire. Mais il peut compter sur l'aide de milliers d'hacktivistes, les Anonymous, pour tenter de faire pencher la balance vers la justice.
Quelques milliers d’internautes, assoiffés de liberté, contre l'Etat le plus puissant du monde, la lutte parait pourtant inégale...


Rendez-vous du 16 octobre

Je crois que le temps est une maladie, comme un virus.





Voici son résumé: Julia Stein, une brillante gérontologue, se voit confier un cas exceptionnel, Aaron Lacey, un enfant atteint de progéria.
Quand ses parents le lui confient, il présente tous les signes de la vieillesse : petit, voûté, la vue faible, le crâne chauve. Touchée par Aaron, Julia tente tout ce qu'elle peut pour lui venir en aide, quitte à user de méthodes peu conventionnelles. Commencent alors chez Aaron, dont le corps est épuisé, une série de métamorphoses qui vont en faire un être exceptionnel, d'une intelligence rare, d'une sensibilité peu commune, d'un savoir iconoclaste.
Après diverses péripéties, Aaron va fuir son entourage et se retrouver au fin fond de la campagne mexicaine, dans l'étrange propriété d'un extravagant docteur DeLeon, dont les travaux sur le vieillissement sont plus que sujets à caution... Critique d'une société dans laquelle la condition humaine est de plus en plus médicalisée et aux ordres d'une philosophie rationnelle et scientifique, L'Enfant de cristal est aussi une bouleversante réflexion sur le corps, la vieillesse et le temps qui passe.



 

mardi 2 octobre 2012

Top ten Tuesday du 2 octobre 2012

Quels sont mes 10 animaux de compagnie préférés dans les livres?

1- Saphira! Peut-on vraiment avoir un dragon comme animal de compagnie? Vous savez évidemment que je parle de la saga Eragon. Le personnage principal prend soin de sa dragonne et en échange, elle lui apporte des conseils et le réchauffe lorsqu'il s'aventure dans des contrées froides et lointaines.

2- Boo Radley dans 16 lunes de Kami Garcia! Il s'agit du chien de la famille Duchanne-Ravenwood. Il est les yeux de M. Ravenwood et suit Luna partout ou elle va. Il est vraiment mystérieux comme chien et on ne sait jamais quand il va réagir autrement que de façon passive.

Je crois malheureusement que ce sera tout, car je ne connais pas beaucoup d'animaux de compagnie dans les romans que je lis. Cependant, il y a aussi Hedwige et Coquecigrue dans Harry Potter, mais ils ne m'ont pas vraiment marquée. Leur rôle ne m'a pas vraiment influencée dans la critique de cette saga.

Voilà pour le top ten de cette semaine. J'espère que celui de la semaine prochaine m'inspirera davantage!

Dorling Kindersley Limited, Le livre des soupes

Résumé
Découvrez ou redécouvrez la richesse des soupes. Salées, sucrées, chaudes ou glacées, elles exaltent fruits et légumes de saison, mais recyclent aussi les restes avec astuce !
Près de 200 recettes éprouvées : légumes, poisson, viande, gibier, fruits de mer, pâtes et haricots secs… Les soupes peuvent réjouir tous les palais !
Des conseils simples et précis pour vous aider à maîtriser les techniques, comme la préparation des fonds et bouillons, l’épluchage des légumes, la découpe en julienne…
Des astuces et des conseils pour accommoder les produits locaux et de saison au gré de vos envies.
Le livre des soupes vous présente des recettes traditionnelles ou plus innovatrices, rustiques ou plus raffinées, dans un constant souci de saveur et de simplicité.
Ma critique
Merci aux éditions Ada de m'avoir fait découvrir cet ouvrage sur les soupes. Je ne peux que tarir d'éloges sur ce livre. Définitivement, c'est plus qu'un coup de coeur, c'est un incontournable à conserver dans sa bibliothèque.

Tout d'abord, l'organisation du livre est plus qu'excellente. On retrouve au début les techniques illustrées pour réaliser les bases de soupe. Par la suite sont présentés les herbes, épices et aliments (féculents, légumes etc.) les plus susceptibles d'entrer dans la composition de la majorité des soupes. J'ai adoré que le fait que la section techniques soit complète et que chaque étape soit illustrée. C'est un bon aide-mémoire pour ceux qui sont habitués, mais pour les débutants comme moi, j'ai trouvé approprié que l'auteur prenne le temps d'y consacrer plusieurs pages.

Les soupes sont classées par type (végétarienne, épicée, froide etc.) et pour chacune, la durée complète (préparation et cuisson incluses) est indiquée. Il est donc plus facile de faire son choix dans ce vaste éventail de possibilités en fonction du temps que l'on désire accorder à la cuisine.

Après cet index présentant toutes les soupes par type, elles sont détaillées en fonction du légume utilisé, indiqué dans le coin supérieur droit de chaque page. Chaque soupe possède ses étapes de réalisation écrites clairement et en gros caractères. Pour la plupart, elles sont illustrées.

Les unités de mesure sont celles communément utilisées au Québec (ml, cuillers, tasses) et les ingrédients sont facilement repérables en épicerie. Dans la majorité des préparations, vous en aurez déjà une grande partie dans votre garde-manger. Certes, quelques soupes exotiques seront plus complexes et coûteuses à réaliser, mais elles sont en minorité.

Les soupes sont soit des accompagnements ou des repas que vous pouvez préparer après le travail ou en avance. Elles se glissent facilement dans la boîte à lunch accompagnées d'un petit pain. Vous retrouverez même à la fin de l'ouvrage une petite section consacrée aux pains que vous pouvez cuisiner vous-mêmes. 

Ce livre est à la portée de tous. Complet, très bien détaillé et illustré il est adapté pour tous les goûts. Je vous le conseille vivement, car il est simple et plus que réussi. L'auteur a bien su repérer les questions que le lecteur aurait pu se poser. Les jeunes débutants en cuisine tout comme les plus vieux seront comblés. La diversité et l'originalité des soupes est au rendez-vous. Courez vite vous le procurer, vous ne serez pas déçus.