lundi 16 janvier 2017

L'échappée de Julie Tremblay

Résumé
À vingt-deux ans, son diplôme de la Sorbonne en poche, Anne Menard décide de partir au Canada. De petits boulots en petits boulots, son itinéraire la mène jusqu’au Myers Lake, un petit coin de paradis perdu au fond de l’Ontario. Ce qui ne devait être qu’un simple travail saisonnier va prendre une tournure différente lorsqu’Anne fait la rencontre des fils du domaine. Si Nathan se montre très avenant avec Anne, Ethan est beaucoup plus difficile à cerner… Ex-star de hockey, il a vu sa carrière prendre brutalement fin et tous ses rêves s’envoler. Déterminée à mieux le connaître, Anne ne se laisse pas intimider par l’attitude revêche du jeune homme. Encore faut-il que celui-ci baisse la garde et accepte de s’ouvrir…
Mon avis
J'ai débuté la lecture de l'Échappée en m'attendant à découvrir un roman érotique comme plusieurs autres que j'avais lu auparavant. Je pense notamment à des scènes de sexe torrides et très fréquentes, une histoire présente, mais qui n'est pas la trame principale et surtout énormément de descriptif sur les actes en question. Ce roman m'a agréablement surprise, car il est loin de la romance traditionnelle bonbon et du roman érotique pur.

L'écriture de Julie Tremblay est fluide. Elle ne s'embarasse pas de détails inutiles, mais prend de tout de même le temps de bien poser les détails du décor et de l'aspect psychologique et physique des personnages. Les chapitres alternent entre le point de vue de Anne et celui de Ethan. J'ai bien apprécié pouvoir me plonger dans leurs pensées respectives lorsqu'ils n'étaient pas en pleine discussion ensemble. Le roman s'adresse visiblement à un public adulte de par son contenu, mais la touche d'érotisme n'est pas non plus trop importante pour un lecteur plus jeune.

La protagoniste est Anne Ménard. C'est une jeune femme qui, avant de se poser pour un travail, souhaite voyager et prendre de petits boulots pour payer ses déplacements. Elle se retrouve pour la période estivale à Myers lake, lieu touristique par excellence. Elle fera la connaissance de Nathan et de son frère Ethan. À travers les péripéties vécues à Myers lake. Anne apprend à se connaître elle même davantage, mais aussi à déterminer ce qu'elle veut réellement dans sa vie. Les personnages sont très développés sur le plan psychologique et c'est un aspect de l'auteure que j'ai vraiment apprécié. L'ambiance close du centre touristique renforce la proximité entre les personnages et l'établissement de liens forts et intimes; tant en amitié qu'en amour.

L'intrigue nous transporte sur plusieurs mois que Anne passe à Myers Lake pour aider les parents de Nathan et Ethan à tenir l'augmentation de touristes pour la saison. Comme c'est une ambiance très familiale et qu'ils sont peu nombreux à travailler sur place, des liens se tissent entre eux. C'est surtout avec Ethan qu'Anne développe une relation très complexe. Celui-ci est partagé entre sa condition et ses sentiments pour Anne sans compter son orgueil et sa personnalité difficile. C'est en compagnie d'Ethan et d'Anne que vous découvrirez le courage dont ils font preuve pour réaliser l'impossible, mais aussi comment les proches réagissent face à certaines situations.
Je recommande fortement la lecture de ce roman. Il a été au dessus de mes attentes de par ses paysages idylliques comme trame de fond pour une intrigue aussi dramatique. Les personnages sont profonds et attachants.

Je remercie Hachette Canada pour ce partenariat.




dimanche 15 janvier 2017

L'art et la manière de conclure en beauté de Lauren Weisberger

Résumé
Vous pensiez l’univers de la mode impitoyable… Découvrez la comédie (in)humaine du tennis professionnel féminin !

À 24 ans, Charlotte Silver, dite « Charlie », a tout pour elle. Dotée d’une plastique parfaite, elle figure parmi les meilleures joueuses du monde. Les médias et les fans l’adorent. Seule ombre au tableau : elle n’a jamais remporté une victoire en Grand Chelem.

Lorsqu’une blessure l’oblige à abandonner Wimbledon, Charlie prend une mesure drastique. Elle renvoie sa coach de toujours et la remplace par l’entraîneur star Todd Feltner, aussi réputé pour ses mauvaises manières que pour sa redoutable efficacité.

Ce pacte avec le diable propulse Charlie aux sommets des classements, comme en couverture des magazines people… Et sa relation avec le joueur « le plus sexy du monde » est une alliée de taille dans cette quête de la gloire : terre battue ou tapis rouge, Charlie Silver devient la it-girl du tennis féminin que tout le monde s’arrache.

Mais entre fêtes, tromperies et compétition, la célébrité n’est pas qu’une partie de plaisir… surtout quand une éternelle rivale ne recule devant rien pour prendre le dessus. Jusqu’où Charlie sera-t-elle prête à aller pour être la meilleure ?

Mon avis
Il s'agit du premier roman de Lauren Weisberger que je lis, bien que j'aie vu l'adaptation du roman Le diable s'habille en prada au cinéma il y a quelques années. Si vous souhaitez lire un roman pour vous divertir et sans prise de tête, je vous recommande celui-ci. Une pointe d'humour, son éternel sens de la mode et beaucoup d'amour, tels sont les ingrédients clés que l'auteure apporte à son roman et qui le rende impossible à lâcher.

J'ai adoré sa plume fluide et sans artifice. Ce roman s'adresse visiblement à un large public. Certes, certaines scènes peuvent être un peu plus osées, mais ce n'est pas le cœur du roman. Chaque chapitre nous fait voyager entre les différentes destinations ou ont lieu les parties de tennis. On suit facilement la progression de l’héroïne dans l'histoire à l'aide des repères temporels que l'auteure ajoute à chaque début de chapitre.

Charlie est la protagoniste de l'intrigue. Elle a toujours été perçue comme une femme respectueuse des autres et cela se manifeste dans sa façon de participer aux tournois contre ses adversaires. Elle est une femme de valeurs, mais dans le milieu ou elle joue sa carrière, il faut parfois faire des sacrifices qui vont à l'encontre de nos propres principes. Certaines de ses adversaires sont prêtes à tricher pour gagner alors que d'autres sont complètement impitoyables. Sans compter les ragots qu'elles sont prêtes à colporter à qui veut bien les entendre.

L'intrigue débute réellement quand Charlie se rend compte qu'elle vieillit et qu'elle n'a toujours pas gagné un grand Chelem. Une blessure la pousse à remettre sa carrière en perspective et elle en vient à la conclusion qu'elle doit échanger Marcy contre un autre coach, beaucoup plus agressif et à la réputation d'être insupportable. À travers les différents tournois auxquels elle participe, l'auteure nous démontre l'atmosphère qu'il règne entre les joueurs; les coups bas, la corruption, mais aussi la nécessité de faire bonne figure pour la publicité. Charlie fait face à un dilemme constant entre son désir de gagner et sa réelle personnalité. Quant à ses amours, la question qui nous préoccupe tout au long de l'histoire est qui choisira-t-elle?

J'ai adoré ce roman. Je vous le conseille fortement, car il est impossible à poser avant d'avoir lu le dernier mot de l'histoire. Les péripéties sont divertissantes, parfois cocasses, d'autres fois dramatiques, mais l'ensemble est un résultat fort percutant sur un univers très peu abordé en littérature jusqu'à aujourd'hui.

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


lundi 9 janvier 2017

Breathing tome 3: Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Résumé
Deux ans après avoir brisé le coeur d'Evan, Emma ne parvient pas à l'effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l'armure d'Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l'assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l'adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu'à une rencontre décisive,
qui bouleversera toutes ses certitudes...
Mon avis
C'est avec une boule dans la gorge et des étoiles plein les yeux que je termine la lecture de ce troisième et dernier opus de la saga Respire de Rebecca Donovan. Une conclusion qui s'est avérée au dessus de mes attentes compte tenu que j'avais trouvé le deuxième volume un peu moins bon que le premier.

Sa plume notamment est ce qui m'a fait apprécier la lecture de ses ouvrages. C'est écrit avec légèreté et en totale adéquation avec les thèmes principaux de la saga soit, l'amitié, l'amour, la famille, les conflits d'adolescence. Tout au long de la saga l'auteure a su mettre en avant des émotions fortes, difficiles à vivre pour les personnages tout en tenant compte de la fragilité du lecteur. Ce troisième tome est très prenant comme les précédents.

De nouveaux personnages font leur apparition alors qu'Emma est rendue à l'Université. Ses amies de dortoir lui font connaître d'autres jeunes de son âge avec lesquels se dérouleront de nombreuses péripéties, car Emma n'a malgré tout pas oublié Evan. Comme d'habitude, l'héroine passe à travers un panorama varié d'émotions de la tristesse au désespoir le plus total et du bonheur des plus éphémères à une réelle acceptation de sa condition psychologique. Evan n'est pas en reste encore dans l'histoire et fidèle à lui-même, on retrouve sa force intérieure et son soutien infaillible devant les émotions contradictoires d'Emma. Ces deux protagonistes m'ont littéralement marquée. Ils m'ont fait prendre conscience que tout est possible quand on aime quelqu'un et qu'il suffit de l'attendre et d'être présent à ses côtés de toutes les façons possibles.

L'intrigue porte majoritairement sur l'évolution d'Emma suite au début de ses cours à l'Université et de sa séparation d'avec Evan. Elle s'est en premier lieu forgé une carapace pour ne rien ressentir, mais ses amies la force à participer aux fêtes avec de nouveaux jeunes de son âge. Lentement son attitude va changer, mais ce n'est pas pour le mieux. Alcool et garçons ne font jamais un bon mélange surtout lorsque l'on a trop bu. Mais un événement tragique va faire en sorte que la vie d'Emma va changer de cap. Rien n'est facile pour elle, mais au bout du compte, va-t-elle trouver sa propre voie vers le bonheur? J'ai trouvé l'intrigue de ce troisième opus plus entraînante que les deux premiers. Il y a plus de rebondissements, davantage de personnages impliqués et bien qu'on connaisse l'issue de l'histoire, c'est impossible de déposer le livre avant d'avoir pu lire le tout de notre plein gré.

Cette saga a été un de mes coups de cœur de 2016 et je suis impatiente de savoir si son nouveau roman Et si...sera à la hauteur de ce qu'elle a su nous partager jusqu'à maintenant.

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


mercredi 4 janvier 2017

Les filles au chocolat tome 3: Coeur mandarine de Cathy Cassidy

Résumé
Summer, 12 ans, voit son rêve d'être danseuse devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d'entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l'habitude d'être la soeur parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande soeur Honey, en pleine crise d'ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c'est Tommy, un garçon qu'elle déteste.

Mon avis
Ce troisième tome de la série est sans conteste celui qui m'a le plus plu jusqu'à présent. J'ignore si c'est parce que Summer appartient au milieu de la danse ou encore parce que les problèmes de pré-adolescence de ce volume m'ont davantage rejointe, il n'en demeure que j'ai passé un excellent moment.

La plume de l'auteure continue à me ravir tout autant. C'est léger, sans prise de tête et c'est un roman que l'on peut lire sous un plaid auprès du feu. Il donne un avant-goût de l'été sous les flocons de l'hiver et c'est un sentiment de chaleur fort apprécié en cette saison. Rien ne change dans la structure, la façon dont l'ouvrage est mis en place est la même que dans les volumes précédents.

La protagoniste de ce troisième opus est Summer, la jumelle de Skye. Alors que dans le deuxième Skye croyait vivre dans l'ombre du succès de sa sœur tant en danse qu'auprès des garçons, on se rend compte ici que Summer n'est pas parfaite comme sa sœur la percevait. J'ai eu l'impression qu'elle s'éloignait un peu de ses sœurs pour tenter de conquérir ses rêves, mais cela n'a servi qu'à faire augmenter son angoisse perpétuelle.

L'intrigue porte sur le rêve de Summer d'intégrer une prestigieuse école de danse. Elle a une audition à passer et son admission dépend de sa performance. Alors que Summer commence à se mettre de la pression, à développer de l'angoisse et à souffrir de perfectionnisme aigu, elle a l'impression que tout s'effondre autour d'elle. Cependant, en gardant toutes ses émotions en elle, ses proches ne peuvent pas l'aider. L'intrigue est venue me chercher, car c'est souvent des problèmes qui surviennent lorsque l'on pratique un sport de compétition et qu'on souhaite atteindre le haut de l'échelle. On a parfois à tort ou à raison le sentiment que la pratique excessive et le contrôle sur tout ce qui nous entoure est la clé de la réussite. Or, ce n'est pas nécessairement le cas.

Ce troisième opus véhicule un message d'actualité très prenant. Il traite aussi de problèmes qui touchent les adolescents tels que l'angoisse, le stress, les troubles alimentaires etc. J'ai trouvé qu'il était davantage centré sur la réalité et les émotions que les précédents. C'est avec un pincement au cœur que je referme la quatrième de couverture tout en étant impatiente de découvrir ce qui m'attend dans le prochain volume.

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


mardi 3 janvier 2017

Nil tome 1 de Lynne Matson

Résumé
Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…
Mon avis
Une amie m'a déjà mentionné que la lecture n'existe pas uniquement pour lire des genres avec lesquels on est confortables, mais aussi pour pousser sa curiosité hors des sentiers battus. Comme vous le savez déjà, la science-fiction est un des genres que je lis le moins. Je ne me trouve pas d'affinités avec l'intrigue et les personnages. Cependant, Nil m'a littéralement conquise. L'atmosphère, les personnages, l'intrigue, tout y était et j'ai pu rêver d'une étendue de sable paradisiaque.

C'est le premier roman de l'auteure que je lis. Sa plume est accessible à un large public tout en considérant qu'il s'agit d'un roman Young Adult. Le vocabulaire pour décrire les lieux et les événements est précis sans toutefois être trop guindé. Les chapitres alternent les points de vue entre Charley et Thad ainsi que le nombre de jours qu'ils ont passé sur l'île. J'ai trouvé que cette manière de procéder donnait un repère temporel au lecteur tout en lui permettant de découvrir les pensées des deux personnages principaux.

Charley et Thad se partagent le premier plan dans l'histoire. Thad a plus d'expérience que Charley sur l'île et a donc le rôle d'orienter les nouveaux et de séparer les tâches. Pour son âge, j'ai trouvé qu'il faisait preuve d'énormément de maturité, bien que la situation pousse n'importe quel être humain à l'instinct de survie. Charley a fait preuve d'énormément de débrouillardise, surtout au début de l'histoire, mais ses idées vont faire en sorte que les autres personnages sur l'île vont percer à jour des mystères jamais élucidés.

L'intrigue tourne autour de la façon de faire pour s'évader de l'île et rentrer à la maison. Alors que les sorties apparaissent une fois par jour à une heure précise, les personnages ont peu de chance de se trouver au bon endroit au bon moment. Ces sorties se nomment des portes. Il s'agit de l'élément de fiction de cette histoire et j'ai trouvé qu'il était très innovant par rapport à d'autres romans du même genre qui se concentrent plutôt sur des histoires robotiques, technologiques ou extraterrestres. De plus, l'intrigue apporte d'importantes notions de survie ainsi que les liens qui se tissent lorsque l'on se retrouve en difficulté. L'entraide est omniprésente entre les personnages et l'histoire d'amour n'est pas en reste. On se retrouve englué entre les pages et il est impossible de poser le livre avant d'en avoir atteint la fin.

Je n'ai pas eu de coup de cœur depuis la saga de Rebecca Donovan, mais je dois dire que celui-ci est mon premier de 2017. Que vous soyez adepte du genre ou récalcitrants à la fiction, n'hésitez pas à vous lancer tout de même. Nil apporte son lot de surprises et ne vous décevra pas. Je lirai très certainement la suite.

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


vendredi 30 décembre 2016

Three River Ranch tome 3 de Roxanne Snopek

Résumé
Sabrina est stupéfaite : Mitchell, son ex-petit ami parti à Seattle, revient au ranch familial pour un mois. Plus stupéfiant encore, il veut faire passer Sabrina pour sa fiancée ! Cette petite comédie permettrait à Mitch de gagner les bonnes grâces d'une vieille millionnaire excentrique, avec qui il espère signer un contrat juteux. Mais Sabrina a trop souffert de l'abandon de Mitchell, dix ans plus tôt. Elle fera semblant d'être sa fiancée, mais pour mieux se venger. Sauf si leur jeu de dupes fait resurgir les sentiments qui les unissaient.

Mon avis
C'est avec ce troisième volume que se termine la série de Three River Ranch. J'ai bien aimé parcourir les paysages montagneux et je n'oublierai certainement pas l'atmosphère qui a régné durant ces trois opus.

Dans celui-ci, le protagoniste est Mitchell, le frère aîné de Carson qui était le héros du premier volume. Mitchell est celui qui s'est éloigné du ranch familial, mais un nouveau contrat le ramène à la maison et contre toute attente, sa vie s'apprête à changer. On perçoit Mitchell comme un homme à l'argent, qui souhaite tout réussir sans se préoccuper de ce que son entourage pense de lui. Cependant, de revoir ses proches va changer sa personnalité graduellement. Sabrina partage aussi la vedette avec lui. Elle aide les femmes à la naissance de leur enfant et est l'ancienne copine de Mitchell avant son départ pour l'étranger. L'auteure décrit bien les personnages, mais les émotions ne sont pas suffisamment approfondies à mon avis comme ça a été le cas pour les autres opus. C'est peut-être l'objectif de rendre la lecture légère et sans prise de tête, mais à mon avis, l'intrigue aurait pu être plus prenante.

Celle-ci débute alors que Mitchell embarque dans un contrat qui l'oblige à faire passer Sabrina pour sa fiancée afin d'obtenir l'argent de la vieille millionnaire excentrique. Les deux devront jouer le jeu et tenter de déjouer le jugement des amis et de la famille qui tranquillement vont se douter que quelque chose ne tourne pas rond. Cependant, Mitchell et Sabrina vont se faire prendre à leur propre jeu et c'est par après que l'on découvre les raisons qui ont précédé le départ de Mitchell à l'étranger. J'ai bien apprécié cette partie de l'intrigue. Les secrets cachés qui planaient depuis le premier opus, car Mitchell a été brièvement mentionné dans les tomes précédents, sont maintenant dévoilés et on perçoit les personnages d'une toute autre façon. L'auteure nous fait traverser la tristesse, la colère et la joie avec beaucoup de tact.

Le premier et le dernier opus demeurent mes tomes favoris. Il y a beaucoup d'émotion, des paysages à couper le souffle et des personnages dont on a envie de percer les mystères. Je vous conseille cette saga si vous souhaitez une lecture pour vous détendre. Il n'y a pas de prise de tête, juste un excellent moment à passer.

Je remercie la boîte de diffusion pour ce partenariat.

Vous le procurer ICI

mardi 27 décembre 2016

Roll' cube apéro et culture générale



Je ne vous présenterai pas les résumés de chacun de ces roll'cubes, car ils sont similaires et seul le contenu varie entre les deux. Pour ce qui est de celui sur la culture générale vous toucherez les domaines de la littérature, de l'histoire contemporaine, du cinéma, des événements marquants sportifs et champions ainsi que les voyages et l'innovation. 

J'ai grandement apprécié jouer avec ma famille après le souper et le dessert en compagnie d'une bonne théière bien remplie. On a utilisé le dé fourni pour laisser le hasard décider de la couleur de la question à poser. Ainsi donc, certaines se sont avérées très faciles alors que d'autres ont laissé tout le monde muet. Le but est cependant de s'amuser et l'objectif a bien été rempli. On a en prime appris plein de nouvelles informations . C'est un excellent jeu à transporter lorsque l'on a des repas de famille ou avec des amis à l'extérieur et ce, pas seulement durant le temps de Noel. La façon dont le jeu est présenté le rend facile à glisser dans sa sacoche et ses bagages sans soucis. Les cartes ne s'abîmeront pas car le couvercle est robuste.

Le roll'cube apéro est beaucoup plus cocasse. On a eu l'occasion d'y jouer avec les petites bouchées en fin d'après-midi. Celui-ci aborde 6 thématiques différentes soit: les citations, les records et autres informations insolites, les plaisirs et le savoir-vivre. De plus des fiches défis et vérités vont placer les convives dans des situations embarrassantes et fort humoristiques par moment. Il est interdit de tricher, sinon ce n'est pas du jeu! Encore une fois on a utiliser le dé pour choisir la couleur des questions, mais sachez que vous pouvez adapter le jeu avec vos propres règles. 

J'ai apprécié que ce roll'cube soit plus léger que le précédent. Il apporte énormément de sourires et de fous rires en groupe. C'est décidément un jeu à apporter lors de fêtes en toute saison.

N'hésitez pas à vous procurer ces cubes si vous souhaitez apporter du divertissement à la fête. Vous ne le regretterez pas!

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.